Logo Drukpa Toulouse txt

Ornements de Naropa
Sa Sainteté Gyalwang Drukpa
Maîtres de la lignée Drukpa
Sa Sainteté Gyalwang Drukpa avec Ses Eminences Thuksey Rinpoché et Gyalwa Dokhampa
Son Eminence Thuksey Rinpoché et Drubpön Ngawang Tenzin
Drubpön Ngawang Tenzin
Jetsunma Tenzin Palmo
Kyabje Choegon Rinpoche
Action pour l'environnement de l'association Live to Love
Pélerinage Pad Yatra

Livre4 voie bouddhiste

Nous avons le plus souvent du maître spirituel une vision étroite qui le limite dans le temps et dans la forme à une personne humaine, qui nous parle et nous enseigne.

Sans nier cette dimension du gourou, Sa Sainteté nous invite à un regard beaucoup plus vaste et plus profond. Partant du gourou extérieur, il nous fait cheminer jusqu’au gourou secret, l’éveil lui-même, nous faisant découvrir au passage que la vie entière sert également de maître si nous savons écouter ses messages : « Sans la barrière de la communication, tous les phénomènes se révèlent être le gourou. Tous nous donnent constamment un encouragement, un enseignement sacré et précieux ? »

Les Merveilles du Gourou nous ouvre ainsi d’immenses perspectives, exigeantes, mais ô combien enrichissantes et enthousiasmantes, semblables aux promesses de l’aurore quand s’efface le voile de la nuit.


Editions Claire Lumière - 27,00 €

Format : 256 Pages, 14 x 21 cm, couverture cartonnée, signet.
16 pages de photos couleurs - tranche dorée à l'or fin

Extrait

La faim névrotique du disciple

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le gourou occupe la place centrale dans le vajrayana. L’une d’elles est que le gourou possède les qualifications de la réalisation ainsi que de la pureté, en raison de ce qu’il a accompli. Le gourou possède donc de nombreuses compétences et qualités acquises. Pour cette raison, il sera plus facile, non pour lui, mais pour nous, d’établir une relation. En premier lieu parce qu’il est un être humain, quelqu’un avec qui nous pouvons communiquer, qui parle le même langage que nous et avec qui nous pouvons échanger, partager. Mais aussi parce que c’est un être humain réalisé, ce qui rend plus facile d’établir une relation. C’est seulement pour nous, pour notre profit, non pour lui. Pour lui, cela ne fait aucune différence ; mais pour nous c’est beaucoup plus facile d’établir une relation si nous avons affaire à un être humain réalisé, compatissant, intelligent, etc. C’est l’une des raisons qui justifie le fait que tout converge vers le gourou.

C’est pourquoi le gourou doit avoir des compétences. Si un gourou a beaucoup de choses à offrir, à dire, en bref, s’il possède de nombreuses qualifications, alors, en tant qu’élèves ou disciples, nous nous sentons mieux, car l’enseignement nous semble plus compréhensible, dans le cadre d’une relation plus claire, qui mérite davantage d’être établie.

Ces compétences servent de nourriture à notre esprit névrotique, notre esprit affamé, tellement affamé à cause du fanatisme, de notre faim fanatique. Nous entretenons tant de faims fanatiques ?! Si un gourou est très instruit et qu’il peut parler abondamment sur de très nombreux sujets, nous nous sentons à l’aise, simplement à cause de notre faim fanatique, de notre esprit névrotique. Nous espérons être engraissés, car la faim nous dévore. Nous allons le voir, nous voulons être avec lui, pour qu’il nous nourrisse, sans arrêt, jusqu’à ce que nous soyons pleins. C’est le sentiment qui nous anime, ce dont nous avons besoin, à cause de notre faiblesse. Ce n’est pas l’important en vérité, mais c’est ce que nous voulons, ce que nous désirons, car la faim nous dévore.

Pour cette unique raison également, beaucoup de tantras dressent la liste des qualités et des compétences que le gourou doit posséder. Si de nombreuses qualifications sont ainsi détaillées dans les tantras, c’est principalement parce que, s’il possède certaines compétences, nous nous sentons liés à lui de façon plus étroite, plus heureuse et plus facile. Sinon, étant donné notre faiblesse, les choses n’arrivent pas à prendre beaucoup de sens.

Quand un gourou possède les qualifications telles qu’elles sont décrites dans l’enseignement des tantras, il est considéré comme étant vraiment un «grand» maître, «grand» dans le sens où il est très utile pour nous, pour notre esprit névrotique. Nous nous sentons vraiment bien et notre esprit névrotique, fanatique, se sent relié au gourou extérieur, agréablement rempli, nourri. Le lien avec notre état mental s’établit très harmonieusement et, grâce à cette connexion particulière, le gourou avisé procure progressivement l’éveil. Il le fait par le biais de différentes méthodes, des méthodes habiles évidemment. C’est la raison d’être du gourou extérieur : simplement nous éveiller, habilement. Tout d’abord, il faut que nous soyons inspirés par le gourou. Or, pour nous inspirer, pour fournir un cadre adéquat à la relation, le gourou doit faire preuve de certaines qualifications, parce que, répétons-le, en tant qu’élèves ou disciples, nous sommes très faibles, et que nous en avons besoin. Sinon, ce n’est pas nécessaire du tout. Le simple fait que le gourou soit primordialement la représentation de la vérité universelle suffit. Que représente-t-il d’autre ? Rien. Les autres qualifications n’ont aucune importance, ne servent qu’à offrir un lieu confortable qui favorise la rencontre.

Pages 143-145

Table des matières

Introduction

PLOURAY 2003

Le gourou extérieur
Les marches de l’escalier
La vie est un rappel
Apprécier la face positive du samsara
Qu’est-ce que le gourou-yoga?
Le gourou ouvre la porte de l’univers
Le monde est aussi le gourou
Un problème de communication
Un besoin d’ouverture
Trouver la bonne clé
Une dévotion de première classe

Vers le gourou intérieur
La non-existence de l’existence
Le sambhogakaya?: le gourou vu sans attachement
Reconnaître notre niveau
Ne pas rester bloqué à la forme
Au-delà de la dépendance émotionnelle
«?Mon?» gourou
Servir le gourou
Savoir écouter l’enseignement
Le danger de la vacuité
Un début en visualisations
Se protéger de l’attachement
Les enfants de la grande sagesse et du grand amour
La compassion naît de la compréhension de la vacuité
L’ignorance de la vacuité, ennemie de l’amour
Ne pas solidifier
Le moyen habile de Vajravarahi et de Vajradhara
L’union primordiale du maître et du disciple
Au-delà du bon et du mauvais
Les bouddhas ne sont pas des légumes
Les démons de notre vie
La motivation pure
La fausse solidité de l’ego
Méditer sans attachement
Ni attachement ni aversion
La compassion du gourou,
véhicule de la bénédiction universelle

Vers le gourou secret
L’enseignement sans les mots du dharma
Le gourou est bouddha
De la forme au sans-forme
Le gourou-racine et les gourous-branches
Un gourou qualifié
Possédant les perturbations, nous sommes bouddhas
Les thangkas ne sont pas des décorations
Fuir ou ne pas fuir
La discipline du non-attachement
La folle sagesse
L’activité du gourou couvre l’univers entier
Savoir offrir
Comprendre la dévotion
Le gourou secret
Le gourou est dans l’esprit
Quand la tête du gourou est glissante
La statue met des chaussures
La compassion pour abattre l’ego
L’amour envers l’intérieur
Être pour soi-même un objet de compassion
Le gourou est une loupe
La beauté du vajrayana

PLOURAY 2007    

Le gourou fondement, chemin et résultat

Le gourou en tant que fondement
L’union du oui et du non
Le gourou en tant que chemin
Le gourou en tant que résultat
Renoncement et compassion
Une aube prometteuse
Prière et inspiration
Au-delà du fanatisme

Les multiples facettes du gourou
Le gourou miroir de la vérité universelle
Inimaginable vajrayana
La faim névrotique du disciple
L’inspiration du gourou
L’exemple de Naropa
L’indispensable transmission
La reconnaissance, clé de la porte du cœur
Lire la vie des maîtres
La lignée de la pratique
Le vinaya comme fondement
Le renoncement pour bâtir la force
Les signes de la faiblesse
Le défi de la patience
La valeur des vœux
La bodhichitta, essence du gourou-yoga
La bodhichitta, essence de la vérité universelle
La bodhichitta dans la cuisine
La cruauté de l’égoïsme
L’ouverture du cœur
Le gourou intérieur
L’amour avec des yeux
Aller au bout des questions
L’union secrète
Le gourou est union
Le gourou pourrait-il être une fleur ?
Voir au-delà de l’humain
Procéder par étapes
Le gourou personnification de tous les bouddhas
Ne soyez pas sectaires
Les trois sortes de dévotion
La dévotion inspirée ou émotionnelle
Attention aux attitudes erronées
La mauvaise nouvelle de la gentillesse du gourou
Jusqu’à la dévotion indestructible
Un apparent miracle
La clé perdue

La pratique formelle du gourou-yoga
Comprendre l’union
Le gourou/existence et nous-mêmes/non-existence
Des antidotes à la vision dualiste
Tout est visualisation
Les deux raisons de la visualisation
La récitation du mantra
La dévotion universelle
Les leçons de l’univers
Attention fragile !
L’enseignement de la vie
Le berger et l’ermite
Apprécier et remercier
De la gratitude à la générosité
La disparition des boulangers
L’offrande comme remède

La prière en sept vers à Padmasambhava
Oddiyana
L’amour né de la sagesse
Sagesse et dakinis
La localisation d’Oddiyana
Le mantra de Padmasambhava
L’étrange question des connexions

Appendice

Actualités: la newsletter

captcha 
Inscrivez vous et vous recevrez uniquement de bonnes nouvelles concernant notre centre et nos activités (1 mail par mois).

Flash Info

42734763 2091851270854487 2197216165242077184 n

 

Pad Yatra 2018